Blog
Endométriose causes et symptômes. Dans l’endométriose, des fragments de tissu endométrial, tissu que l’on ne rencontre ordinairement qu’au niveau de l’une des couches de la paroi utérine (endomètre), se développent à l’extérieur de l’utérus. Endométriose causes et symptômes
  • La cause de cette présence de tissu endométrial à l’extérieur de l’utérus est inconnue.
  • L’endométriose peut compromettre la fertilité et provoquer des douleurs (plus particulièrement avant et pendant les règles et lors des rapports sexuels), mais elle peut être asymptomatique.
  • Le médecin vérifie le tissu endométrial à l’aide d’une fine sonde souple qui est insérée par une petite incision réalisée au niveau de l’ombilic (laparoscopie).
  • Des médicaments sont prescrits pour soulager la douleur et ralentir la croissance du tissu ectopique.
  • Une chirurgie peut être réalisée pour retirer le tissu endométrial situé hors de l’utérus et parfois pour retirer l’utérus et les ovaires. Endométriose causes et symptômes

Cliquez ICI pour découvrir une recette pour guérir la varicocéle

Pour plus d’information cliquez sur ALLO DOCTEUR

Il s’agit d’une affection chronique qui peut être douloureuse. Il est impossible de savoir exactement combien de femmes sont atteintes d’endométriose, car le diagnostic peut généralement être posé uniquement par l’examen direct du tissu endométrial (ce qui nécessite une intervention chirurgicale, habituellement une laparoscopie). Près de 6 à 10 % des femmes sont atteintes d’endométriose. Le pourcentage de femmes atteintes d’endométriose est plus élevé chez les femmes stériles (25 à 50 %) et celles souffrant de douleurs pelviennes chroniques (75 à 80 %). L’âge moyen au moment du diagnostic est de 27 ans, mais l’endométriose peut se développer chez les adolescentes. Endométriose causes et symptômes

Les localisations les plus fréquentes de ce tissu endométrial ectopique (appelés implants) sont les suivantes :

  • Ovaires
  • Ligaments de soutien de l’utérus
  • L’espace entre le rectum et le vagin ou le col de l’utérus, et l’espace entre la vessie et l’utérus

Les localisations moins fréquentes sont les trompes de Fallope, la surface externe de l’intestin grêle et du gros intestin, les uretères (canaux qui relient les reins à la vessie), la vessie et le vagin. Dans de rares cas, le tissu endométrial prolifère au niveau de la membrane qui recouvre les poumons (plèvre), la membrane qui tapisse le cœur (péricarde), la vulve, le col de l’utérus ou les cicatrices abdominales. Endométriose causes et symptômes

Le tissu endométrial ectopique répond aux hormones comme le fait le tissu endométrial normal. Par conséquent, il peut déclencher des saignements et provoquer des douleurs, plus particulièrement avant et pendant les règles. La gravité des symptômes et les effets de cette maladie sur la stérilité et le fonctionnement des organes diffèrent grandement d’une femme à l’autre. Endométriose causes et symptômes

Le tissu endométrial ectopique se développe progressivement, au fur et à mesure que la maladie évolue, et il peut se propager en direction de nouvelles localisations. Toutefois, la quantité de tissu présente et la rapidité selon laquelle l’endométriose progresse varient grandement. Le tissu peut soit demeurer à la surface des structures, soit pénétrer en profondeur (devenir invasif) et former des nodules. Endométriose causes et symptômes

 

Les causes de l’endométriose

Actuellement, personne ne peut expliquer pourquoi certaines femmes sont atteintes d’endométriose. Il est possible qu’un mauvais fonctionnement du système immunitaire et que certains facteurs génétiques soient en cause. Voici quelques hypothèses avancées. Endométriose causes et symptômes

L’hypothèse la plus admise fait intervenir la notion de flux rétrograde. Durant les menstruations, le sang et les couches superficielles de l’endomètre sont normalement expulsés vers l’extérieur par des contractions musculaires. À l’occasion, il se peut que le flux sanguin s’inverse (d’où l’appellation de flux rétrograde) et que le sang contenant des cellules endométriales soit dirigé vers la cavité pelvienne en passant par les trompes de Fallope (voir schéma).

Ce reflux se produirait occasionnellement chez la plupart les femmes, mais il ne serait accompagné d’un enracinement des cellules endométriales que chez certaines d’entre elles. Endométriose causes et symptômes

Selon une autre hypothèse, le tissu endométrial pourrait migrer hors de l’utérus par la lymphe ou par le sang.

Enfin, il se peut aussi que certaines cellules normalement situées à l’extérieur de l’utérus se transforment en cellules endométriales sous l’influence de facteurs génétiques et environnementaux. Endométriose causes et symptômes

 

Les symptômes de l’endométriose

Les symptômes induits par l’endométriose sont le plus souvent des douleurs et une infertilité. Leur sévérité n’est pas forcément corrélée à l’étendue des lésions induites par la maladie. Endométriose causes et symptômes

Le symptôme majeur est une douleur pelvienne récurrente parfois très aiguë, notamment au moment des règles. Ce caractère cyclique est évocateur de la maladie. Les lésions sont en effet sensibles aux hormones féminines et se comportent comme du tissu utérin. Les lésions vont donc proliférer, saigner et laisser des cicatrices fibreuses à chaque cycle menstruel. Chez certaines patientes, une importante innervation des lésions pourrait contribuer aux douleurs extrêmes parfois ressenties. En dehors de la période des règles, les patientes peuvent également souffrir lors des rapports sexuels (dyspareunie) ou encore lorsqu’elles urinent ou défèquent. Endométriose causes et symptômes

La maladie peut aussi être totalement asymptomatique. Dans ce cas, elle est généralement découverte de façon fortuite alors que la patiente consulte en raison d’une difficulté à concevoir un enfant. Une proportion importante des patientes endométriosiques est effectivement infertile. L’explication scientifique de ce lien n’est pas entièrement élucidée. La présence d’amas de tissus, et notamment celle de kystes ovariens, peut créer une barrière mécanique à la fécondation dans le cas de lésions graves. Des études récentes montrent par ailleurs que l’endomètre des patientes endométriosiques présente des profils hormonaux et d’expression des gènes anormaux (voir plus loin). Il se pourrait donc que l’utérus des patientes présente des caractéristiques défavorables à l’implantation d’un embryon. Endométriose causes et symptômes

Laisser un commentaire