Blog

Mycoses vaginales causes et symptômes: La mycose vaginale, également connue sous le nom de candidose vaginale, est causée par des infections fongiques (Candida albicans) au niveau des parties intimes de la femme suite à une altération de la flore vaginale. La mycose vaginale est une vaginite, c’est-à-dire une inflammation du vagin. Mycoses vaginales causes et symptômes

Cliquez sur MIRACLES DES PLANTES pour découvrir une recette sur l’alzheimer

Cliquez sur ALLO DOCTEUR pour appeler

Les mycoses vaginales peuvent être favorisées par divers facteurs de risque tels que des changements hormonaux, une grossesse (souvent au 3ème trimestre), des maladies chroniques (diabète, troubles de la thyroïde), la prise de certains médicaments (antibiotiques, pilule contraceptive) ou encore le stress. Mycoses vaginales causes et symptômes

Les symptômes typiques sont des démangeaisons sévères ou une sensation de brûlure devenant souvent plus intense lors de la miction, des pertes vaginales (blanchâtres et granuleuses, souvent inodores) et des rougeurs.

La thérapie médicamenteuse implique l’utilisation de traitements antifongiques comme le clotrimazole sous forme de crème ou d’ovules à introduire dans le vagin. Dans certains cas, le médecin peut prescrire un médicament antifongique par voie orale comme le fluconazole. Mycoses vaginales causes et symptômes

La mycose vaginale, c’est une infection très courante chez les femmes. Presque toutes en souffriront une fois ou l’autre au cours de leur vie. Il s’agit heureusement d’une pathologie sans gravité, si on la soigne correctement. L’équipe médicale de Qare vous explique comment réagir pour soulager et bien guérir une mycose vaginale qui gratte ou qui fait mal. Mycoses vaginales causes et symptômes

 

Quelles sont les causes de la mycose vaginale ?

À l’origine des mycoses génitales, on retrouve souvent le même champignon de la famille des levures : le Candida albicans. Il est capable d’affecter n’importe quelle partie de l’organisme : bouche, pharynx, oesophage, peau, intestin, mais le plus souvent le vagin. Mycoses vaginales causes et symptômes

La plupart du temps, il ne provoque pas de troubles. Toutefois, sur les 25 % de femmes porteuses de ce champignon, 75 % d’entre elles feront au moins un épisode de mycose vaginale dans leur vie. Pour deux-tiers des femmes, l’infection résulte d’une modification de l’équilibre naturel de la flore vaginale. Pour le tiers restant, la contamination est externe, par contact sexuel ou avec un objet infecté. Mycoses vaginales causes et symptômes

 

Quels sont les symptômes d’une mycose ?

  • Le symptôme le plus désagréable et le plus gênant d’une mycose vaginale, ce sont les démangeaisons au niveau du vagin et de la vulve. Elles sont parfois très importantes.
  • Vous pouvez aussi ressentir des brûlures, notamment lorsque vous urinez, et des douleurs pendant les rapports sexuels.
  • Une mycose vaginale provoque également des pertes blanchâtres épaisses, qui ressemblent à du lait caillé.
  • Une mycose vaginale qui s’infecte donne des pertes jaunâtres ou verdâtres à l’odeur très désagréable.
  • Quand la mycose vaginale atteint la vulve, il peut y avoir des petits boutons aux endroits qui démangent. La vulve peut être enflée. Mycoses vaginales causes et symptômes

 

Quels sont les champignons responsables de mycoses ?

Trois groupes de champignons sont responsables de mycoses de la peau ou des muqueuses :
– les dermatophytes sont responsables d’infections pour la peau et les ongles ;
– les levures (Candida albicans par exemple) peuvent toucher la peau, les ongles et les muqueuses (buccale ou génitale). Elles sont responsables de 80 % de candidoses vaginales ;
– les moisissures sont responsables d’infections mixtes, mais aussi de mycoses générales graves survenant principalement chez les personnes immunodéprimées. Mycoses vaginales causes et symptômes

 

Mode de transmission

La mycose vaginale n’est pas considérée comme une IST (infection sexuellement transmissible). Elle peut effectivement être réactivée lors de rapports sexuels non protégés, mais il ne s’agit pas de transmission à proprement parler. Toutefois, afin d’éviter les récidives, le partenaire devra être traité, en particulier s’il présente des symptômes de mycose sur son pénis. Mycoses vaginales causes et symptômes

Laisser un commentaire